VIVRE MIEUX, règle n°1 : Ne pas se focaliser sur les choses que l’on ne contrôle pas !

Vivre s’apprend, je le crois profondément. Mais, force est de constater, que beaucoup sont ceux qui se laissent emporter par le tourbillon de la vie, oubliant l’essentiel : vivre pleinement, vivre pour eux et selon leurs propres croyances.

Vivre correctement peut être considéré comme le but d’une vie, comparable à l’arrivée au sommet d’une montagne après un long périple. Et puisque le sommet d’une montagne est difficile à atteindre, il faudra faire preuve d’endurance et de patience pour parcourir le chemin qui y conduit, souvent mené d’embûches mais aussi et surtout, de jolies et d’étonnantes surprises.

A l’approche de notre mort, lorsque nous ferons le bilan de notre passage sur terre, à quel endroit nous trouverons-nous sur le chemin de notre vie ? Alors que certains seront encore en chemin vers le sommet, d’autres se seront égarés l’ayant perdu de vue. Enfin, quelques rares autres seront au sommet de la montagne, heureux et comblés.

Je m’adresse alors maintenant à votre “vous” véritable, et je vous repose cette question : Où vous trouverez-vous ?

Arriver à avancer sur le chemin de nos vies en vivant pleinement et en tentant d’atteindre le sommet est le défis que je vous propose de relever ensemble. Me suivrez-vous dans ce défis de vie ?

 

Miguel Ruiz, dans son livre “Les Quatre Accords toltèques” (un livre que je vous recommande de tout coeur !) tente de nous faire comprendre et de nous expliquer que nous ne pouvons pas contrôler autre chose ou quelqu’un d’autre que nous même. Ceci est tout à fait juste. Ce que les autres disent ou font n’est qu’une projection de leur propre réalité, de leurs croyances et de leurs envies.. Dès lors, nous n’avons pas le moindre rôle à jouer.

Qui ne s’est jamais focalisé sur le regard des autres et sur leur jugements ? Personne, évidemment, c’est un sentiment humain et naturel. Nous souhaitons plaire à nos semblables et être accepter, c’est le propre de l’homme. Pouvons nous cependant maîtriser ne serait-ce qu’un dixième des pensées d’une autre personne que nous-même ? Vous connaissez la réponse aussi bien que moi : nous ne pouvons empêcher quelqu’un de penser ce qu’il pense.

Tout comme les pensées et les actes d’autrui, de nombreux événements sont hors de notre contrôle tel que la maladie, la mort, la météo. Pourtant, certains laissent la météo changer leur humeur alors que d’autres perdent leur énergie à avoir peur de tomber gravement malade. Les premiers n’ont pourtant aucun pouvoir sur la pluie et le beau temps, les seconds oublient que la maladie ne dépend pas d’eux…

Certaines choses sont hors de notre contrôle et il faut pour commencer, arriver à l’accepter. Pour ce faire, lâcher prise est essentiel.

Avez-vous déjà entendu parlé de ce que Stephan Covey nomme le “Cercle d’influence” et le “cercle des préoccupations” ?

A l’intérieur du premier se trouve tout ce qui dépend de nous, de nos décisions et de nos actes. A l’inverse, à l’intérieur du second se trouve tout ce qui échappe à notre influence, tout ce que l’on ne peut pas contrôler.

En résumé, de nombreuses personnes sacrifient trop de temps et d’énergie à tenter d’agir sur ce qui est à l’intérieur de leur cercle des préoccupations et finissent par se laisser influencer par des situations contre lesquelles elles ne peuvent rien. Cela entraîne un épuisement psychologique à long terme puisque ces personnes tentent en vain de changer ce qui ne dépend pas d’elles.

Le temps et l’énergie sont sacrifiés au détriment de l’autre cercle, formé lui de situations sur lesquelles nous avons un certain contrôle.

Le secret est donc de consacrer du temps et de l’énergie aux choses sur lesquelles nous avons un impact bien réel et un rôle à jouer. Les seuls événements et pensées que nous ne contrôlons pas mais sur lesquels nous pouvons nous focaliser sont ceux qui amènent du positif à notre vie et qui constituent “la cerise sur le gâteau”.

Le sourire d’un inconnu dans la rue, une rencontre inattendue ou un geste tendre sont autant d’attentions et d’événements qui ne dépendent pas de nous. Autant ne pas, alors, compter sur ces choses qui sont hors de notre contrôle mais simplement nous réjouir lorsque ceux-ci surviennent…

     

6 thoughts on “VIVRE MIEUX, règle n°1 : Ne pas se focaliser sur les choses que l’on ne contrôle pas !

  1. J’ai adoré cet article, et ça m’a fait prendre conscience de beaucoup de choses. En effet, pourquoi vouloir essayer de contrôler quelque chose qu’on ne contrôlera jamais ? Les sentiments des gens, le hasard,la chance…
    Moi qui suis une maniaque du contrôle, j’aime tout planifier et tout organiser, jusqu’à ce que les autres pensent et veulent.
    J’ai simplement ouvert les yeux grâce à ton article, merci
    Bisous

    1. Hello Marie ! Je suis heureuse d’avoir pu t’apporter quelque chose au travers de cet article, c’est le but recherché ! Certaines choses sont incontrôlables, il faut savoir lâcher prise. Je te souhaite donc une belle route vers cet objectif.☺
      A très vite,
      Bisous.

      Paulinebsw.

  2. Je suis quelqu’un qui, je le reconnais, a un peu de mal à lâcher prise : j’essaie souvent de contrôler autant que je peux. Mais effectivement, parfois j’essaie en vain puisque cela ne dépend pas de moi. Ce qui est, je confirme, épuisant à force. Merci pour ton article qui est bien écrit et porte à réflexion.

    1. Merci à toi pour ton commentaire et d’avoir partagé ici ton ressenti ! Essaie de lâcher prise, réellement, je t’y encourage. ☺

Laisser un commentaire